Archives du jour : 14 mai 2012


Première citation d’une série qui nous rappelle que «les objets qui apparaissent dans le miroir  sont plus proches qu’ils ne paraissent». Mais il est quasi normal que des jeunes s’intéressent peu à un héritage : ils se voient moins comme des héritiers que comme des inventeurs ; ils sont tournés vers un avenir à construire. Si bien qu’ils spontanément portés à penser même leur foi en termes d’un futur à inventer. Or, quand les jeunes regardent vers l’avenir, ils ont peine à cerner l’horizon… D’une part au plan social et politique, se dessine un Québec incertain. D’autre part, il faut bien admettre que les propositions que l’Église leur offre par son fonctionnement et les attitudes des chrétiens adultes engagent peu. Une jeunesse qui n’est plus sûre de son avenir se trouve acculée soit à sombrer dans l’indifférence, soit à déployer un effort vraiment rénovateur. À travers les jeunes générations, l’Église trouve à la fois son procès et ses chances. Par qui et quand, cette citation? Les paris sont ouverts… tic tac tic tac… Réponse ci-bas. Réponse: Elle date de…1971. Cet extrait portant sur la jeunesse est tiré du rapport de la Commission d’étude sur les laïcs et l’Église L’Église du Québec: un héritage, un projet. La commission Dumont, du nom de son président Fernand Dumont, fut mise sur pied par les évêques du Canada français pour tenter de trouver une solution à la « crise des mouvements d’Action catholique ».

[Avancer en arrière #1] Jeunes et l’avenir