Balado Ad hoc | Le tourisme spirituel et religieux H20-02


De La Mecque au Vatican, des croisières aux safaris chrétiens, des retraites aux destinations extrêmes favorisant le ressourcement spirituel ou le dépassement de soi, le tourisme religieux semble en pleine effervescence et développement.

Les différents rapports évoquent, dans les années 2008-2010, plus 300 millions de voyageurs et pour des retombées de 18 milliards de dollars américains. Les chiffres sont très certainement beaucoup plus impressionnants aujourd’hui puisqu’en 2010 une  enquête  prévoyait une  possibilité    de    croissance  de 55 %    pour    les    voyages    religieux.

Il y a là un marché, ici comme ailleurs dans le monde. Mais n’y a-t-il pas plus encore? Qu’y a-t-il en jeu dans les différentes formes du tourisme religieux que sont le pèlerinage, les grands rassemblements et le voyage aux fins de loisir? Pourquoi faire Compostelle? Pourquoi participer aux Journées mondiales de la jeunesse? Pourquoi visiter Notre-Dame-de-Paris?

Plus encore, qu’y a-t-il de religieux ou de spirituel dans le geste même de se déplacer, de prendre la route, de sortir de chez soi pour sortir de soi? Ces itinéraires – qui ne en rien des itinérances – semblent avoir, actuellement plus que jamais en regard de la facilité de déplacement, des effets de sens.

Comment comprendre le tourisme!

Disponible sur Google Music et ITunes

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *