[École d’été] Définir la jeunesse | Jean-Philippe Perreault


JEUNESSE

La jeunesse…Quelles jeunesses? Défis et enjeux de la définition

De qui et de quoi parle-t-on lorsque nous évoquons la jeunesse?

La jeunesse est une construction sociale, objet de manipulation. Les interventions auprès des jeunes et les discours sur la jeunesse – tant ceux qui la valorisent que ceux qui la critiquent – construisent et reconstruisent sans cesse ce groupe et ce temps de vie en attribuant aux jeunes des traits (souvent présentés en termes générationnels), une place et un rôle. D’abord définie dans les représentations collectives, ces représentations de la jeunesse sont contrôlées par les structures éducatives, communautaires, politiques… et religieuses. C’est dire que bien au-delà de la question de l’âge (biologique), la manière dont nous percevons la jeunesse détermine nos engagements à son égard. Comment penser ce groupe social et ce temps de vie au-delà des fantasmes et des projections du monde adulte? Qu’est-ce que cette période décrite comme de transition ou de passage? Qu’est-ce qu’être jeune, adulte ou vieux dans une société où l’horizon de la vie se transforme et dans une culture qui cherche à faire disparaitre la mort? En somme, de qui parle ce « eux » et ce « nous » distinctifs?

Cet exposé a pour objectifs de :
– Explorer différentes définitions des termes « jeune, jeunesse, générations »
– De décrire les enjeux et les défis liés à la manière de penser la jeunesse, tant pour les chercheurs que pour les différents intervenants.

Lundi 17 juin 2019 | 8h30-10h30

Jean-Philippe Perreault

Jean-Philippe Perreault est professeur à la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval et titulaire de la Chaire Jeunes et religions. Ses travaux s’inscrivent en sciences des religions, dans une approche sociologique. Ses principales activités de recherche et d’enseignement s’articulent autour de deux thèmes principaux. Le premier porte sur la jeunesse et les configurations contemporaines du religieux. Il s’intéresse aux espaces (re)composition actuels, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des traditions religieuses: évolution récente du catholicisme québécois, médias, religion numérique, religiosité des grands rassemblements, itinéraires de sens des jeunes. Le second porte sur la spiritualité, l’éthique et à la culture religieuse en éducation.

Avec Jean-François Laniel, il est responsable de l’école d’été 2019.